30 juin 2007

L'avenir c'est le passé ... Et inversement !

Un vieil adage dit que pour connaitre le futur, il est indispensable de comprendre le passé. N'étant pas fan moi même des dictons ou des phrases toutes faites, j'avoue que cette comparaison entre notre passé et le futur en matière d'énergie ne me déplait pas. Et ce pour plusieurs raisons.

Les fournisseurs historiques (EDF & GDF) : font avec les moyens du bord pour apréhender cet évènement qu'est la mise en concurence de la fourniture d'énergie : Une histoire sociale (et donc syndicale : heureusement ou malheureusement ...), une connaissance du marché, des moyens énormes (avantages ou désavantages ?), et un appareil de production ou d'importation qui ne déplairait aux nouveaux venus ... s'ils en étaient possesseurs.

Les nouveaux entrants (Poweo, Direct machin, Energie truc, ....) : qui se sont aussi préparés à intervenir sur un marché ou tous les clients sont à prendre, et quand je dit tous : ca représente 11 millions de sites (à peu près, on ne va pas se bagarer à 1 ou 2 millions près). Pas banal ! Voila quelque chose qui n'arrive pas tous les jours pour un entrepreneur. Des politiques agressives, des méthodes commerciales qui peuvent s'avérer douteuses, et une promesse de prix dont chacun reste juge.

Les clients : force est de constater que la perception de l'image des opérateurs historiques ne reste pas mauvaise (dans son ensemble, et 60 ans de reflexes préconditionnés pour faire mettre "la force" ou "le gaz de ville" (une expression encore dans les moeurs)) ne vont pas faire du 01/07/07 un grand soir, un grand boum, ou un bouleversement dans les habitudes franchouillardes de notre métropole. Une ouverture de marché un dimanche, pendant les grandes vacances, ca ne déchaine pas encoire les passions, si ce n'est par les lobbying ONG (au hasard, ... UFC-Que choisir).

La CRE (comité de régulation de l'énergie) spécialement crée pour l'ouverture du marché entamée en 99, elle ne doit sont existance qu'au marché créé lui même. Auparavant : pas de marché = Pas de CRE. Sachant qu'elle est missionnée par Bruxelles pour rendre visible l'ouverture, elle va faire en sorte que les nouveaux entrants fassent tout pour prendre des parts . Paradoxe interessant, si l'on considère que son rôle premier est l'arbitrage ...

Un peu d'histoire :

EDF est crée en 1946, afin de développer la fée électricitée en France : construction de réseau, alimentation des clients petit à petit (Bourganeuf en Haute Vienne est la 1ere ville à bénéficier d'un réseau local), et ce ... seulement pour plusieurs heures par jour. Aujourd'hui ca a l'air délirant, mais après la 2eme guerre mondiale, l'alimentation d'un foyer 24h/24h était un luxe, voire un privilège, voire une chimère.

Gaz de France la même année distribue du gaz de ville obtenu en usine. Ce gaz assez poluant (au niveau de la consommation ou de la production), n'est en aucun cas comme une ressource naturelle. Nous y reviendront certainement.

Par la suite, la naissance de l'électro-ménager (frigo, machine à laver, etc etc, ...), va permettre de renforcer le développement de cette énergie dans tout le pays. C'est ce que nous appellerons (pour EDF surtout), la période "Batisseur".

Posté par FIACRE à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'avenir c'est le passé ... Et inversement !

Nouveau commentaire