marchedelenergie

04 juillet 2007

Poweo Simulator

Juste pour rire, testez le simulateur POWEO en ligne :

Prenez le plus petit logement disponible (en considérant que vous souhaitez changer de fournisseur) : 3000 W de puissance, appartement indépendant de 15 m2, pas de chauffage electrique, ni de ballon, encore moins de clim, ocupé le soir et week end. De plus, vous résidez seul. En un mot, le lapin dans son clapier !

Poweo vous conseille le forfait 1450 kWh/an à 16.71 € TTC par mois (Attention ! sur 12 mois, pas sur 10! si ce n'est pas précisé, ca n'est pas un hasard...).

A qui est donc destiné le forfait à 8.91 € TTC par mois sur lequel cet opérateur communique dans les pubs télé ???  A part un box pour ranger sa voiture, je vois pas .... Mais, sinon, ils n'ont pas l'air cher, c'est vrai ....

Posté par FIACRE à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


POWEO, Le succès ?

POWEO annonçait (par son pédégé) la semaine passée, une estimation de 350 clients pris au 1er juillet sur le territoire national.

Aujourd'hui pas de chiffres.... Mais remettons ca au clair : 350 clients potentiels pris à l'opérateur historique, je déduis la 50aine de personne travaillant chez Poweo), ca nous y fait 300 clients !!!

Waouhhh !!!

Posté par FIACRE à 22:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 juin 2007

Ouverture & Concurrence...

Dans le discours très officiel de Bruxelles, l'ouverture des marchés est im-pé-ra-tive. Pourquoi ?

Parce que le consommateur final doit avoir le choix de son fournisseur. Parce que les monopoles publics, c'est pas bien. Parce que dans une Europe vraie, les entreprises doivent être en concurrence.

Le client doit choisir. On ne doit rien lui imposer. Donc youpi ! Il faut tout faire pour piquer du client lié à des tarifs historiques. Le client final croit qu'il va faire de grosses économies et est content que les différents fournisseurs sonnent à sa porte pour lui faire signer un joli contrat.

Mais le client oublie une chose, une toute petite chose.

Aujourd'hui le prix du tarif historique (brrrr.... quel vilain mot !), est bien inférieur au prix du marché. Ce qui signifie quoi ? Que le cout du kWh qui vous est vendu est "en gros" soldé par rapport à ce qu'il coute, et par rapport au prix qu'il pourrait se vendre. C'est un choix Français historique, depuis la mise en place du programme nucléaire. Et alors ? Et bien, le tarif réglementé (ou historique) fixé par les pouvoirs publics, ne peut augmenter plus vite que l'inflation, et mourra de sa belle mort en 2010. Après, c'est liberté totale des prix. Trois ans de répis financier possible, me direz vous.

Qu'en est il du prix de marché ? Il est garanti par les jolies publicités que vous connaissez déja .... c'est à dire par pas grand chose.

Sachez juste une chose : les nouveaux acteurs du marché ont fait (depuis longtemps) des pieds et des mains auprès de la CRE (le régulateur) pour une seule chose : demander à EDF d'augmenter ses tarifs parce qu'anti-concurrentiels... Comme dans la pub pour la Twingo :"Pas assez cher mon fils !!! ...").

Etonnant pour ceux qui pronnent dores et déja qu'ils sont moins chers que le tarif historique.

Un exemple ? En Il y a moins de 2 ans, une option a été expérimentée par EDF sur une partie du grand ouest parisien, le "Liberté Week end". Moyennant un surcout d'abonnement (avoisinnant les 9€), le client est facturé tout le week-end en Heures Creuses (soit à un prix du kWh presque divisé par 2). Intéressant, non ?.... Expérimentation de courte durée puisque la CRE (avertie par les futur "petits nouveaux") interdit manu-militari cette option, puisqu'à ce prix la, aucune concurrence n'est possible.

Avec la libéralisation du marché, on reparlera au mieux, de situations paradoxales. Au pire, ... de non-sens !

Posté par FIACRE à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'avenir c'est le passé ... Et inversement !

Un vieil adage dit que pour connaitre le futur, il est indispensable de comprendre le passé. N'étant pas fan moi même des dictons ou des phrases toutes faites, j'avoue que cette comparaison entre notre passé et le futur en matière d'énergie ne me déplait pas. Et ce pour plusieurs raisons.

Les fournisseurs historiques (EDF & GDF) : font avec les moyens du bord pour apréhender cet évènement qu'est la mise en concurence de la fourniture d'énergie : Une histoire sociale (et donc syndicale : heureusement ou malheureusement ...), une connaissance du marché, des moyens énormes (avantages ou désavantages ?), et un appareil de production ou d'importation qui ne déplairait aux nouveaux venus ... s'ils en étaient possesseurs.

Les nouveaux entrants (Poweo, Direct machin, Energie truc, ....) : qui se sont aussi préparés à intervenir sur un marché ou tous les clients sont à prendre, et quand je dit tous : ca représente 11 millions de sites (à peu près, on ne va pas se bagarer à 1 ou 2 millions près). Pas banal ! Voila quelque chose qui n'arrive pas tous les jours pour un entrepreneur. Des politiques agressives, des méthodes commerciales qui peuvent s'avérer douteuses, et une promesse de prix dont chacun reste juge.

Les clients : force est de constater que la perception de l'image des opérateurs historiques ne reste pas mauvaise (dans son ensemble, et 60 ans de reflexes préconditionnés pour faire mettre "la force" ou "le gaz de ville" (une expression encore dans les moeurs)) ne vont pas faire du 01/07/07 un grand soir, un grand boum, ou un bouleversement dans les habitudes franchouillardes de notre métropole. Une ouverture de marché un dimanche, pendant les grandes vacances, ca ne déchaine pas encoire les passions, si ce n'est par les lobbying ONG (au hasard, ... UFC-Que choisir).

La CRE (comité de régulation de l'énergie) spécialement crée pour l'ouverture du marché entamée en 99, elle ne doit sont existance qu'au marché créé lui même. Auparavant : pas de marché = Pas de CRE. Sachant qu'elle est missionnée par Bruxelles pour rendre visible l'ouverture, elle va faire en sorte que les nouveaux entrants fassent tout pour prendre des parts . Paradoxe interessant, si l'on considère que son rôle premier est l'arbitrage ...

Un peu d'histoire :

EDF est crée en 1946, afin de développer la fée électricitée en France : construction de réseau, alimentation des clients petit à petit (Bourganeuf en Haute Vienne est la 1ere ville à bénéficier d'un réseau local), et ce ... seulement pour plusieurs heures par jour. Aujourd'hui ca a l'air délirant, mais après la 2eme guerre mondiale, l'alimentation d'un foyer 24h/24h était un luxe, voire un privilège, voire une chimère.

Gaz de France la même année distribue du gaz de ville obtenu en usine. Ce gaz assez poluant (au niveau de la consommation ou de la production), n'est en aucun cas comme une ressource naturelle. Nous y reviendront certainement.

Par la suite, la naissance de l'électro-ménager (frigo, machine à laver, etc etc, ...), va permettre de renforcer le développement de cette énergie dans tout le pays. C'est ce que nous appellerons (pour EDF surtout), la période "Batisseur".

Posté par FIACRE à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 Juin 2007 .... La fin d'une époque .....

Aujourd'hui, le samedi 30 juin 2007 est un jour qui pourrait paraître banal. Un début de week-end, pas trop ensoleillé d'ailleurs, et surtout comme toutes les semaines à venir : ca sent fort le départ en vacances, et les embouteillages.

Détrompez-vous : le 30 juin 2007, est tout autre chose !!!!

Chers hexagonaux, vous vivez vos dernières heures d'un monopole public sur la vente d'énergie électrique et gazière, une aventure qui commenca il y a plus de 60 ans....

Comme tout bon Français bien raleur : Enfin ! Fini le monopole ! Enfin de la concurrence qui va faire bouger les choses, améliorer la qualité de service,  et qui va rendre accessible une baisse des factures !!! Et puis ras le bol de payer pour nourrir le comité d'entreprise CGT des fonctionnaires d'EDF !!!!

Ahhhhh !! Tout une époque qui disparait ..... Trève de plaisanteries, et bienvenue dans le monde ouvert de l'énergie et comme dirait Bruxelles : "Vivement que les consommateurs puissent avoir le choix ....".

Une devise que je vous propose d'inscrire sur le fronton de votre disjoncteur (la petite boite grise ou blanche située dans votre entrée), par qu'effectivement il va y avoir de quoi disjoncter !!!!!!

Posté par FIACRE à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]